Actualités

L’année 2017 confirme la reprise économique française débutée en 2016.

Principalement tirée par la reprise des échanges mondiaux et la croissance américaine, l’économie française a connu une croissance certes modérée mais bien supérieure à l’année 2016, passant de 1,1% à 1,8%.

Fait notable, la croissance française est avant tout marquée par une poursuite de la consommation des ménages (+1,1% sur les trois premiers trimestres de l’année 2017) et par une hausse des investissements des ménages et des entreprises (+3,3%). Ainsi, le climat des affaires est favorable à une reprise durable pour l’année 2018. Seule ombre au tableau, dans un contexte de maîtrise des déficits, les administrations publiques continuent de réduire leurs investissements (-1,5% en 2017 après une baisse de 0,6% en 2016).

Conséquence de cette tendance positive, les exportations françaises sont en hausse (+2,7%) et ont augmenté plus rapidement que les importations, ce qui a amélioré la balance commerciale française.

Bien que cette reprise soit encore fragile, elle a déjà eu un impact notable sur l’emploi. En effet, le taux de chômage a diminué sur les trois premiers trimestres de l’année 2017, passant de 10% fin 2016 à 9,4% en octobre 2017. La hausse des investissements et de la consommation, tout comme la baisse du taux de chômage, devraient aussi avoir un effet positif sur les finances publiques, ce qui laisse entrevoir une stabilisation de la fiscalité et une éventuelle reprise des investissements publics.

En conséquence, les prévisions de croissance pour l’année 2018 sont optimistes, avec un consensus à 1,9% sur l’année, sous réserve d’un maintien des taux directeurs de la Banque Centrale à leur niveau de 2017.

TÉLÉCHARGER L’ENQUÊTE DE CONJONCTURE