Actualités

Après une année de forte reprise, avec une croissance située en 1,9 et 2%, la croissance pour l’année 2018 devrait confirmer l’embellie. L’insee ainsi que la Banque de France anticipe une croissance annuelle de 2,4%.

La reprise française s’inscrit dans un contexte de retour mondial à la croissance amorcée fin 2015 – début 2016 dans les grands pays industriels. Depuis la fin de l’année 2016, la France semble enfin en bénéficier.

Tirée principalement par la demande intérieure (+0,6%) et les investissements (+1,1%), l’activité française poursuit sa cadence haussière en dépit d’une baisse des exportations. Cet reprise est la conjonction de trois phénomènes :

  • une reprise mondiale qui porte les Etats-Unis au plein-emploi et dynamise l’activité industrielle dans le monde,
  • des réformes effectuées par le gouvernement précédent qui porte enfin leur fruit
  • un effet positif du nouveau gouvernement sur le climat des affaires.

Par ailleurs, après plusieurs mois de ralentissement de l’activité des administrations publiques, sous le coup des différentes mesures d’économies, celles-ci ont recommencé à investir (+0,3%) tout en poursuivant leur consommation (+0,4%).

Cette embellie généralisée s’accompagne d’une baisse du chômage, qui passe sous la barre symbolique des 10% et d’un optimisme marqué des entrepreneurs. En conséquence, les anticipations de croissance sont largement revues à la hausse pour l’année 2018 – le consensus des économistes prévoyaient une croissance de 1,3% pour l’année, il est désormais de 2,4%.

TÉLÉCHARGER L’ENQUÊTE DE CONJONCTURE